Posts By :

admin

Pour apprendre, sortez de votre zone de confort

Vous devez parler en public, mais vos jambes flageolent, rien qu’à l’idée de monter sur le podium. Vous voulez étoffer votre réseau, mais vous préféreriez avaler une boîte de clous plutôt que de discuter de la pluie et du beau temps avec des inconnus. Plutôt que d’éviter les situations déplaisantes mais néanmoins utiles sur le plan professionnel, apprenez à vous en emparer pour progresse …

Prenez le temps d’être heureux, ou le temps plutôt que l’argent !

Le manque de temps existe dans toutes les strates économiques, ses effets sont profonds. Des études révèlent que les individus qui estiment manquer de temps sont moins heureux et montrent des niveaux plus élevés d’anxiété, de dépression et de stress. La joie est plus rare chez eux. Ils rient moins. Ils font moins de sport et sont en moins bonne santé. Leur productivité au travail diminue. Ils divorcent davantage. En analysant les données de Gallup, nous avons découvert que le stress lié au manque de temps impactait notre bien-être plus fortement que celui lié au chômage.

Les bonnes questions à se poser pour (re)trouver un sens à son travail

Sujet banal et maintes fois rebattu, le manque de sens au travail ne reste pas moins une réalité. Un français sur cinq aurait le sentiment d’occuper un « bullshit job », concept développé par l’anthropologue David Graeber pour décrire ces emplois vides de sens qui ne servent à rien. Alors, que faire quand on ne trouve plus de sens à son travail ?

Ce que les jeunes générations attendent de l’entreprise ?

Les jeunes ont une image de l’entreprise globalement positive, c’est ce qui ressort de l’étude « NewGen for good : comment la nouvelle génération va transformer l’entreprise ? ». Les futurs diplômés sont respectivement 69 % et 18 % à déclarer avoir une vision du monde de l’entreprise « positive » et « très positive ».

Pourquoi ne travaillons-nous pas différemment ?

A l’ère de l’économie du savoir, nous travaillons encore selon des modes de fonctionnement hérités de la révolution industrielle. Notre cerveau a besoin de temps pour se reposer et réfléchir. Les chercheurs ont identifié le fait de laisser son esprit vagabonder comme étant une activité très importante pour nos capacités créatrices. Historiquement, le fait de rêvasser a été assimilé à de la paresse et à un manque de concentration. Contre-vérités !

Pourquoi avons-nous tant de mal à jouer collectif ?

Des chercheurs américains ont mis en évidence les raisons pour lesquelles des salariés sont amenés à refuser l’aide d’un collaborateur. Parce qu’ils préfèrent travailler en autonomie, veulent protéger leur image, craignent de se sentir redevables vis-à-vis de l’autre, manquent de confiance dans les motivations de leurs collègues ou encore par peur que ces derniers soient incompétents ; nombreux sont ceux qui préfèrent se débrouiller seuls plutôt que de travailler à plusieurs …