Un être seul ne peut être plus intelligent qu’un groupe

Le pouvoir du collectif . Plusieurs études, notamment les recherches d’une équipe de Carnegie-Mellon et du MIT, ont démontré que le QI d’un groupe dépendait plus de la qualité des relations et des connexions entre ses membres que de la hauteur des QI individuels.